Sachant qu’une jeune demoiselle n’avait pas encore de sac à main, on a eu envie avec son père de lui offrir un joli sac Gorjuss. En parcourant les photos des addicts de La petite cabane de Mavada, je suis tombée sur le modèle Bérénice. Ce sac, dans le livre, ne m’attirait pas vraiment, mais la version trouvée était légèrement modifiée (Rabat allongé de 7cm) et réalisée avec de magnifiques tissus Gorjuss. 

Commande passée à la farandole des tissus pour de superbes cotons Gorjuss: un bordeau à portraits, un rayé et un à noeuds ainsi qu’une suédine grise. Je conseille vivement ce site: livraison plus que rapide et de très bons conseils de la gérante!

Pictures

Pictures1

Le sac n’est pas compliqué à coudre, par contre je n’avais pas envie de surpiquer le pourtour du sac car je ne trouve pas cela indispensable, j’aime autant le sac sans.

142D0A31-6BE3-4BE1-9185-1824C5207001

212E7835-9D85-4F83-AC7C-FEC08279EB1F

Je suis agréablement surprise par la tenue du sac: il tient debout tout seul.

Afin d’y ranger tout son bazar de femme car c’est bien connu: un sac à main de femme est toujours plein, j’ai rajouté des poches interieurs : une double d’un côté et une simple de l’autre, toutes fermées par des pressions kam.

8BF8ABB4-E23D-4334-97B1-94AC042FC771

F744CEEE-BA04-4168-A2ED-025B8F4DC62E

Ce modèle possède de très jolies finitions à la base des bandoulières...

CFC4045A-CB8F-467B-9D6C-5501C5C48A45

J’ai adoré coudre ce sac et le résultat me plaît beaucoup. Il m’a permis de bien tester mon Opal 670, j’ai pu me rendre compte de ses limites. Il faudra que je refasse des tests pour passer les épaisseurs, et éventuellement investir dans un pied double entraînement...

Pictures2