Voilà plus d'un an que j'avais acheté une belle suédine rouge et du coton Miller mirroir bal dot gris argent pour me faire le sac Louise du livre "Les sacs et pochettes à coudre" sur lequel j'avais craqué. Un an plus tard..... ce projet n'était encore qu'une envie parmi tant d'autres.Ayant besoin d'un projet pour me bouster un peu à reprendre la couture, je me suis lancée dedans. L'idée énoncée, ma copine Maïté de La Malle de Mahéflo m'a proposé de le faire en duo. Il n'y a rien de plus motivant que de coudre en duo :) Nous voilà donc parties...

N'ayant plus assez de suédine pour faire le sac, je me suis rabbatue sur un simili rouge de chez Mondial Tissus. 

Au départ je voulais faire un appliqué avec 2 ronds. L'idée a murie pour devenir cet appliqué...

2016-c31-Sac Louise

Il est très géométrique, mais il me plait bien. Pour la petite histoire, Mademoiselle A, en CP cette année, m'a vu utiliser le compas et trouve ça super sympa pour dessiner... elle me pique maintenant mon compas et mon équerre pour de beaux chats très géométriques eux aussi :p

Par rapport au patron d'origine, j'ai ajouté une poche intérieur parce que.... un sac de femme n'est pas un vrai sac de femme sans une poche intérieure :) 

Plusieurs tutos expliquent très bien l'ajout de poche dans un sac. La dernière fois j'avais utilisé le tuto de sacotin, cette fois-ci j'ai utilisé le tuto de c'est qui qui coud. Pour la taille, j'ai pris la même que les poches extérieurs : je ne voulais pas que la poche ne gache le tombé de la partie qui se replie dans le haut du sac.

2016-c31-Sac Louise1

le sac vue de devant : 

2016-c31-Sac Louise2

vue de dos:

2016-c31-Sac Louise3

La pose de la fermeture éclaire n'est pas parfaite, il va falloir que je m'améliore de ce côté là. Ma machine de son côté me montre le maximum qu'elle peut me donner : certaines des épaisseurs ont été dures à passer...

2016-c31-Sac Louise4

Ce sac me plait énormément. Il est plus petit que mon solveig, il me permettra donc d'avoir un sac un peu moins en désordre ;)

Pour voir la sublime version du Louise de ma copinette Maïté, il suffit de cliquer ici : La Malle de Mahéflo