Après avoir vu la finale de cousu main, Mademoiselle A a eu envie de faire de la couture.

  • "Si tu veux ma puce, tu veux coudre quoi?" 
  • "Une robe de mariée pour ma poupée!"
  • "Ah heu ... oui :) " - Sourire un peu crispé pour ma part... pour une première vraie cousette ça me paraissait un peu compliqué.

Recherche dans les livres, elle a tout de suite pris "Vêtements et accessoires pour mes poupées" de Lise Paynot. Par chance il y a dedans un joli ensemble : l'ensemble Astrance, marqué niveau initié mais très accessible par un débutant.

Pour le choix du tissu, je ne voulais pas qu'elle couse du satin : ce tissu glisse trop. Elle a donc choisie dans mes tissus ce qui allait le mieux pour une robe de mariée : un coton Mirror ball dot rose de Michael Miller et pour le haut un coton rose.

Elle a commencé par tracer le patron. D'abord installée par terre (comme elle me voit le faire parfois)...

2016-c18-Robes mariées Chéries Corolle

... puis sur la table parce que finalement on n'y est beaucoup mieux installé pour tracer :)

2016-c18-Robes mariées Chéries Corolle1 

Mademoiselle C a voulu également participer... après avoir raturé mes patrons, elle a eu droit elle aussi à son bout de papier pour reproduire les patrons :p

2016-c18-Robes mariées Chéries Corolle2 

Une fois le patron reproduit, Mademoiselle A a mis les épingles pour le tenir au tissu. Là ça s'est terminé par un trou dans le doigt mais c'est vite passé, l'envie de continuer la robe étant plus grosse que le chagrin. 

Lors de la couture, elle a guidé le tissu (j'appuyais sur la pédale, il faudra qu'on trouve une installation pour qu'elle puisse le faire elle-même), soulevé l'aiguille, refait la canette lorsqu'elle a été vide, ôté les pinces clovers tout au long de la couture. Jusque-là elle n'avait jamais fait plus que guider le tissu, je trouve donc qu'elle s'est drôlement bien débrouillé. Pour la jupe elle l'a également retournée pour la mettre à l'endroit. Pour le haut elle m'a laissé faire : c'était un peu petit.

Voilà donc le résultat de son travail : 

2016-c18-Robes mariées Chéries Corolle3

2016-c18-Robes mariées Chéries Corolle4 

Mademoiselle C a voulu aussi participer. Je lui ai donc laissé choisir les tissus : du tissu à fleur pour le bas. J'ai trouvé que ça ferait beaucoup moins robe de mariée mais le final me plait beaucoup aussi. Mademoiselle C du haut de ses deux ans a guidé le tissu.

2016-c18-Robes mariées Chéries Corolle5 

Voilà donc la poupée de Mademoiselle C, avec sa tenue fleurie :)

2016-c18-Robes mariées Chéries Corolle7 

Nos deux Chéries Corolles sont prêtes pour aller au bal... (oui on n'a pas de garçon pour les marier :p )

2016-c18-Robes mariées Chéries Corolle6 

Touche finale apportée par Mademoiselle A sur la tenue: un petit ruban (reste de tissu qu'elle a trouvé sur le bureau après la coupe) noué autour du cou! ça fait tout de suite plus chic :)

Petit bilan de cette première couture où Mademoiselle A a eu tant de choses à faire : elle est ravie :) elle a demandé à son père de lui trouver un petit bureau pour pouvoir coudre en appuyant sur la pédale :p